Le Cercle Royal des Officiers de Réserve de Mons

C’est en 1932 que le cercle des officiers de réserve trouve son origine dans une réunion périodique d’anciens officiers d’active et de réserve. Une "Amicale" fut créée en 1934; elle prend, en 1947, le titre de Cercle des Officiers de Réserve de Mons sous la présidence du major Guillaume. Le Cercle de Mons s’affilie à l’UNOR (Union Nationale des Officiers de Réserve) et reçoit le soutien des autorités militaires de la province. Dès lors, l’association organise des conférences à caractère militaire ainsi qu’un exercice

de cadre avec l’appui d'unités d’active.

En 1951, l’association montoise compte 104 membres.

A partir de 1956, Le Conseil d’Administration du COR Mons et Région décide de poursuivre les objectifs suivants :

        * Renforcer les liens entre les officiers de réserve et les officiers d’active.

        * Renforcer l’instruction des OR par des cours et des exercices en salle et sur le terrain.

        * Soutenir les OR en difficulté.

        * Aider les jeunes officiers dans la recherche de situations professionnelles.

 

En 1957, on dénombre 300 officiers de réserve répartis dans les cinq sections de l’association 
(Mons, Soignies, La Louvière, Lessines et Binche). Puis dans les années 80 et 90, la réserve est impliquée dans
la Défense Militaire du Territoire (DMT). Les officiers de réserve sont alors affectés au sein d’unités dans leur province. Le CROR Mons organise les exercices « Hainaut ». Les cercles de réserve du Hainaut, Charleroi, Mons et Tournai (officiers et sous-officiers) se regroupent pour organiser les exercices « MONCHARTOURN » avec la collaboration du 3ème Groupe mobile de Gendarmerie et des Amicales Para-Cdo de la province. Des concours de tir sont également réalisés comme le Tir Hainaut ou le Tir Quadrangulaire.

A partir de 1995, avec la suspension du service militaire, notre association qui regroupait plus de 500 membres, verra la diminution du nombre de nouveaux membres et la suppression de l’appui d’unités d’active pour ses exercices militaires.
Une page se tournait ainsi pour la Réserve.

 

Aujourd’hui, pourquoi un cercle d’officiers de réserve ?

Tout d’abord, pour faciliter les liens entre ceux qui, au moment de faire leur service militaire, ont choisi de mettre leurs compétences au service de la nation. Avec la formation militaire, l’apprentissage de la discipline, du sport, du commandement, il faut surtout souligner le courage, le dépassement de soi, le renoncement, le spirit qui ont façonné la valeur de l’officier de réserve. Toutes ces qualités acquises leur ont permis de prendre leurs responsabilités non seulement au sein de la Défense mais aussi dans la vie civile et professionnelle. 

La Défense a permis à de nombreux citoyens de servir le pays et de contribuer à renforcer les cadres de l’armée. Comme le disait Winston Churchill un officier de réserve est deux fois citoyen  « To be a reserve is to be twice a citizen ».

Les Copies conformes

Depuis 2004, un groupe d’amis formé de Pierre Callens, Patrick Chanut, Philippe Gilgean, Dominique Mougenot et Jean-Luc Prévôt se sont réunis pour former une équipe de modélisme statique dans le but de faire connaître l’histoire de l’aviation. Ils participent, régulièrement, à des expositions thématiques mettant leur hobby en valeur.

© Copyright 2019 - ait-belgium.com